Publicité
Accueil > Actualité Médicale > APPAREIL DIGESTIF
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

APPAREIL DIGESTIF


  • GATTEX® (teduglutide) satisfait au critère d’évaluation principal d’efficacité dans une étude pivot de phase 3 sur des patients adultes atteints du syndrome de l'intestin court

  • [2011-01-31] - L’analogue du peptide 2 semblable au glucagon humain, de premier plan, représente un progrès important dans le traitement du syndrome de l'intestin court

    Source: BUSINESS WIRE

  • Pourquoi les Japonais digèrent facilement les sushis

  • [2010-04-07] - Le porphyrane, un polymère de sucre présent dans les parois d'une algue rouge utilisée notamment pour préparer les sushis, est dégradé spécifiquement par une enzyme appelée porphyranase. Cette nouvelle activité enzymatique a été identifiée chez les bactéries marines, et, de manière surprenante, au sein de bactéries peuplant les intestins des Japonais. Les scientifiques du CNRS et de l'UPMC expliquent cette découverte par un transfert de gènes entre bactéries, qui aurait permis à la microflore des Japonais d'acquérir toute la « machinerie » pour consommer l'algue entourant les sushis. Leurs résultats sont publiés dans la revue Nature du 8 avril 2010.

    Source: Nature - CNRS

  • Identification de nouveaux marqueurs génétiques de la colite ulcéreuse

  • [2009-01-19] - Montréal, le 8 janvier 2009 – Un consortium international de chercheurs, auquel ont contribué grandement le Dr John D. Rioux, Ph.D., professeur agrégé de médecine à l'Institut de Cardiologie de Montréal et à l'Université de Montréal, et son équipe, a identifié des marqueurs génétiques associés au risque de colite ulcéreuse. Les constatations, pré-publiées dans le numéro en ligne du 4 janvier 2009 de la revue Nature Genetics, permettent aux chercheurs de mieux comprendre les mécanismes biologiques qui entrent en jeu dans cette maladie. Ainsi, ils pourront éventuellement élaborer de nouveaux traitements qui les ciblent spécifiquement.

    Source: University of Montreal

  • Des chercheurs de McGill découvrent un nouveau gène de susceptibilité à la maladie de Crohn

  • [2009-01-19] - Un capteur bactérien « défectueux » ne détecte pas les bactéries nocives dans le système digestif.

    Source: McGill University

  • Comment les lactobacilles traitent-elles les maladies liées à l’Helicobacter pylori ?

  • [2008-11-05] - Certaines études ont démontré que l’H. Pylori stimule la libération d’interleukine-8 (IL-8) de l’épithélium gastrique, donnant lieu à l’inflammation de la muqueuse gastrique et jouant un rôle crucial dans la pathogenèse des infections de l’H. Pylori.

    Source: World Journal of Gastroenterology

  • Approche potentielle au traitement de l’infection virale de l’hépatite B

  • [2008-11-05] - Les cellules eucaryotes emploient de multiples stratégies de signalisation du checkpoint et de mécanismes de réparation de l’ADN afin de contrôler et de réparer l’ADN endommagé. Il existe deux branches dans la voie de réaction du checkpoint – l’ATM (ataxia telangiectasia-mutated) et l’ATR (ATM-Rad3-related). Plusieurs virus sont connus aujourd’hui pour interagir avec la perception des lésions de l’ADN et le mécanisme de réparation.

    Source: World Journal of Gastroenterology

  • Nouvelle découverte concernant la période de temps de l’endoscopie urgente pour les patients atteints d’une hémorragie gastrointestinale

  • [2008-11-05] - Il est généralement accepté que l’endoscopie urgente pour HGIS (UGIB) devrait être effectuée dans les 24 heures suivant l’admission à l’hôpital. Néanmoins, au cours de cette période, il n’est pas clair si elle devrait être effectuée tôt – c.à.d. dans les 2 heures qui suivent – ou un peu plus tard, c.à.d. dans les 6, 12 ou 24 heures. Par conséquent, la période de temps optimale pour effectuer une endoscopie urgente aux patients atteints d’HGIS n’a pas encore été établie.

    Source: World Journal of Gastroenterology

  • Quel est le test le plus précis : la sérologie ou le Teste Respiratoire à l’Urée-C14 ?

  • [2008-11-05] - La sérologie et le TRU-C14 sont les deux tests non-invasifs les plus utilisés pour la détection de l’infection H. pylori. Les caractéristiques diagnostiques des tests dépendent aussi de la prévalence de l’infection H. pylori parmi la population testée. La prévalence la plus élevée implique une sensibilité plus élevée et une spécificité plus basse. Il existe des rapports indiquant qu’il existe une association entre le niveau d’anticorps IgG de l’H. pylori et la sévérité de l’inflammation de la muqueuse gastrique et entre le niveau d’anticorps et un ulcère peptique récent. S’il en est ainsi, le niveau, non seulement positif, des tests de l’anticorps IgG de l’H. pylori aurait une certaine importance clinique.

    Source: World Journal of Gastroenterology

  • Le yakult aiderait-il à traiter le syndrome du côlon irritable ?

  • [2008-11-05] - La SBIG est une caractéristique commune du SCI et serait, en fait, directement liée à la genèse des symptômes du SCI. L’ERBHAL (Early rise in breath hydrogen after lactulose) suite à un test respiratoire au lactulose indiquerait la présence d’une SBIG. Les antibiotiques et les régimes alimentaires élémentaires se sont avérés efficaces dans le traitement de la SBIG, mais l’efficacité des probiotiques n’a pas encore été testée.

    Source: World Journal of Gastroenterology

  • Un système de sédation personnalisé assisté par ordinateur pour administrer le propofol vs les normes de soins de sédation pour la colonoscopie et l’EGD

  • [2008-06-11] - Un essai pivot multicentré, contrôlé, randomisé, portant sur 1000 sujets.

    Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Les recommandations de l’American College of Radiology (ACR) concernant l’interprétation de la CT colonographie

  • [2008-06-11] - Implications des résultats de la résection de l’adénome à risque élevé.

    Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Des non-anesthésistes administrent la sédation au propofol en vue des opérations endoscopiques

  • [2008-06-11] - Examen de Sécurité dans le Monde.

    Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Les économies sur le coût de l’ablation des polypes minuscules sans évaluation histologique

  • [2008-06-11] - Lorsque la colonoscopie est effectuée, les polypes sont retirés, même ceux qui sont minuscules. Les polypes sont rassemblés et envoyés à un laboratoire afin de déterminer leur histologie. Près de 80% de l’ensemble des polypes sont minuscules – moins de 6 mm- et ceux-ci sont rarement cancéreux. Malgré ceci, la pratique actuelle est d’envoyer tous les polypes en laboratoire, engageant des dépenses qui seraient inutiles.

    Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • L’étude de suivi continue sur le Polyp Prevention Trial

  • [2008-06-11] - une étude prospective de l’utilisation et le rendement de la colonoscopie de surveillance.

    Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Durée de l’intervalle entre l’achèvement de la préparation de l’intestin et le début de la colonoscopie comme meilleur prédicateur de la qualité de la préparation de l’intestin plutôt que le début de la colonoscopie seule

  • [2008-06-11] - Selon les chercheurs, plus l’attente entre l’achèvement de la préparation de l’intestin et le début de la colonoscopie, est courte, cela pourrait signifier enfin de compte une colonoscopie de meilleur qualité. Une préparation efficace de l’intestin constitue la clé d’une colonoscopie réussie, en réduisant le nombre de lésions manquées et d’examens incomplets.

    Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • L’infusion d’eau au lieu de la performance de l’insufflation d’air des colonoscopies sans sédation planifiées d’avance chez les vétérans américains.

  • [2008-06-11] - Une nouvelle méthode de colonoscopie utilisant l’eau au lieu de l’air pourrait améliorer l’expérience des patients sans sédation. Les résultats seraient considérables car ils pourraient encourager plus de patients à se soumettre à la colonoscopie afin de détecter le cancer du côlon au cours de ses premières phases, alors qu’il est le mieux traitable.

    Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Un médicament soulage plusieurs patients atteints de colopathie fonctionnelle souffrant de constipation

  • [2008-06-04] - Les études de l’U-M révèlent que le lubiprostone améliore les symptômes de la CF-C.

    Source: University of Michigan Health System - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Une étude examine les résultats sur le long terme de la chirurgie antireflux par la laparoscopie

  • [2008-06-03] - Selon un rapport paru dans l’édition de mai des Archives of Surgery, l’une des revues de JAMA/Archives, les patients soumis à une fundoplicature laparoscopique (chirurgie antireflux) par des chirurgiens expérimentés paraissent satisfaits d’avoir fait le choix de la chirurgie et présentent de bas taux de ré-opération.

    Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Caspase-12 : une équipe du CUSM décrit un nouveau mécanisme de défense contre les inflammations intestinales

  • [2008-03-17] - Montréal - La première ligne de défense de l'organisme contre les bactéries que nous ingérons ne serait pas le système immunitaire mais les cellules qui bordent l'intérieur de l'intestin. Cette étonnante conclusion n'est qu'une facette des résultats de l'étude que le Dr Maya Saleh, chercheur de l'Institut de Recherche du CUSM, publie le 12 mars dans le journal Cell Host and Microbe. Les mécanismes qui sous-tendent cette découverte pourraient mener vers d'importantes innovations thérapeutiques, notamment pour le traitement des maladies diarrhéiques et des inflammations de l'intestin, comme la maladie de Crohn.

    Source: Relations publiques et Communications, CUSM

  • Un cas étrange de syndrome obstructif supérieur

  • [2008-03-05] - Les fistules aorto-duodénales (ADF) sont les cas les plus fréquents de fistules aorto-intestinales (80%) et le signe le plus régulier d’ADF est l’hémorragie digestive haute (UGI). Un patient âge de 59 ans, ayant subi un pontage aorto-fémoral il y a 5 ans, fut admis en urgence après 5 jours de syndrome occlusif persistant avec dyspepsie et vomissements biliaires. La scanographie (CT) révéla la présence d’une région présentant les caractéristiques de tissus inflammatoires au niveau du troisième duodénum, y compris des bulles d’air entre ce dernier et la prothèse aorto-fémorale adhérant à la troisième portion duodénale (¡°virgule¡±) (Figure 1). Les résultats des cultures microbiologiques et de la scintigraphie s’avérèrent ordinaires. L’oesophagogastroduodénoscopie révéla la prothèse aortique croisant le troisième duodénum, obturant la lumière intestinale (Figure 2). AU cours de la laparotomie, après adhésiolyse, La prothèse fut détachée de la paroi du duodénum et l’intestin ne réussit pas à cicatriser transversalement (Figure 3). Afin de protéger la paroi intestinale, un fragment pédiculé du grand épiploon fut placé entre le duodénum et le pontage aortique. En outre, une anastomose gastrojéjunale de Roux fut employée. La prothèse ne fut pas remplacée vu l’absence de signes locaux ou systémiques d’infection. Le parcours postopératoire s’avéra normal.

    Source: World Journal of Gastroenterology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

    1 - 2 - 3